Nos valeurs

Nos valeurs
Accueil

Accueillir, c'est savoir attendre qu'une relation s'établisse. C'est pratiquer une écoute active pour pouvoir faire émerger la demande, l'entendre et savoir l'accompagner. C'est considérer la personne sans la réduire à son problème.

« Pour faciliter les démarches spontanées, les équipes d'éducateurs ont mis en place des accueils informels, à côté des permanences, pour recevoir des personnes sans rendez-vous. Il s'agit de se rendre disponible, d'accueillir la personne au moment où elle est en demande et au moment où elle décide de faire la démarche. Ces accueils informels seront parfois le début d’un cheminement, d’un processus par lequel la personne va pouvoir reprendre pied et retrouver de la confiance en elle et de l'énergie pour se remobiliser ».


Faire avec, c'est accompagner, écouter. C'est permettre à la personne de se sentir reconnue, comprise, soutenue, orientée, valorisée. Il s'agit de ne pas décider à sa place mais de lui ouvrir un espace de possibles, de l'aider à faire des choix. A partir des priorités qu'elle se fixe, c'est accepter les tâtonnements, les essais parfois non concluants et les détours.

Lors d’un échange en groupe, un jeune inscrit au permis de conduire a souligné tout l’intérêt qu’il y portait. Cela a suscité l’intérêt général aboutissant à la négociation et la mise en place d’un atelier « prévention routière ». Les échanges y ont largement dépassé le « code de la route » : le plaisir de conduire et la valorisation de soi-même, le rapport à la loi sur la route et en général, l’alcool au volant et les addictions, l’utilité du permis en matière d’insertion, les questions et les priorités financières.

Avec

Lien

Tisser ce lien, c'est  aller vers l'autre, aller à sa rencontre. Le travail de rue permet d'aller là où les jeunes sont, c'est-à-dire bien souvent dans l’espace public. Cultiver la transparence, faire preuve d'empathie, inspirer la confiance, c’est contribuer à créer ce lien, cette proximité avec les personnes.

« C'est dans la rue que nous abordons les gens, les jeunes souvent. On serre des mains. On se montre. On discute. On se présente. On explique ce qu'est l'association HORIZON9, ses activités. C'est cette démarche quotidienne, répétée, qui permet de connaître les personnes. C'est elle aussi qui fait que petit à petit une relation de confiance pourra s'établir le moment venu entre le jeune et l'éducateur, entre le jeune et les éducateurs. »

 


La confiance est la condition essentielle de la réussite de toute relation éducative. Elle demande du temps et s'actualise au quotidien. Ses dimensions sont multiples et s'influencent les unes les autres : confiance de l'éducateur envers le jeune, du jeune envers l'éducateur, confiance dans le groupe, confiance en soi et en l'autre.

« Au moment d'affronter le rocher d'escalade, certains jeunes étaient morts de trouille. Mais la solidarité et l'entraide qui avaient été forgées dans la phase de préparation ont fait que les plus hardis se sont mis à encourager les autres.
C'est cette solidarité, cette confiance du groupe et des personnes, qui permet à chacun individuellement de prendre plus d'assurance ».

Confiance

Parcours

HORIZON9 reconnait le droit aux personnes de ne pas rentrer dans un cheminement préétabli. Elle reconnait que le parcours peut être fait d’hésitations, d’impasses, d’échecs qui font grandir… Ces parcours individuels ne sont jamais linéaires. Ils se construisent à partir des avancées de chacun et s’enrichissent de la dynamique collective des actions d’HORIZON9.

"Parce qu'ils sont en souffrance, certains jeunes ont tendance à prendre beaucoup de place pour exister et exprimer leur mal-être. Il nous a donc fallu faire tout un travail de pacification et de socialisation pour aider le groupe à surmonter ses difficultés et pour permettre à ses membres de faire émerger leurs potentialités. Car les choses ne vont jamais de soi. c'est au fil du temps que s'installent le climat et la confiance qui vont favoriser l'inspiration et le développement d'une dynamique de créativité." 


HORIZON9 cultive la proximité. Proximité avec les personnes, leur famille et leur environnement. Proximité aussi avec les autres acteurs du quartier. L’association les sollicite ou est sollicitée par eux, et construit des réponses en concertation avec tous ces partenaires. Son action vient en complément et respecte la place de chacun.

« Nous avons fait valoir au comité de pilotage que les habitants pouvaient prendre en charge l’animation des jeux prévus pour la kermesse d’ouverture. Ainsi, il était question que tous (parents, jeunes, enfants) soient acteurs de cette manifestation festive, pas uniquement participants, que ce festival associe plus étroitement les habitants et les professionnels. »

 

Proximité

Projet

Le projet permet l’apprentissage de l’autonomie et de l’engagement. Il permet au jeune de se projeter dans le temps et de découvrir ce lent cheminement  ainsi que les étapes nécessaires pour passer d'une idée à sa réalisation concrète.

« Les jeunes prennent conscience du fait qu'ils sont capables de s'investir, de se mobiliser à long terme. Ils s'ouvrent au monde en même temps qu'ils se sentent socialement utiles. Avec un peu plus de confiance en eux, ils se donnent les moyens de s’engager dans la construction d’une démarche d’insertion, de se projeter, d’imaginer un futur. »

 


Oser, c'est dépasser des limites, conscientes ou inconscientes. C'est prendre le risque de se montrer, d'affronter le regard des autres. Les activités mise en œuvre par HORIZON9 sont souvent les supports d'un travail d'accompagnement éducatif, aboutissant notamment au renforcement de l'estime de soi.

« Les jeunes ont la possibilité de lire une phrase de leur slam, une strophe, seuls ou dans la dynamique collective de l'atelier. Certains se découvrent des capacités jusqu'alors ignorées et inexploitées. L'image qu'ils ont d'eux-mêmes s'en trouve valorisée. Et le jour du festival, alors que la consigne de monter sur scène est libre, certains n'ont pas hésité à se jeter à l'eau et prennent l'initiative de lire leur slam devant tout le monde ».

Oser